H A R M O N Y


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LES VOIX LYRIQUES : OUM KALSOUM

Aller en bas 
AuteurMessage
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10132
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: LES VOIX LYRIQUES : OUM KALSOUM   Mer 17 Déc - 14:09

OUM KALSOUM

LA VOIX DE L'ORIENT
La plus belle voix de l'Orient, celle qui résonne encore aujourd'hui dans cette partie du Monde
et qu'on appelle :
LA QUATRIEME PYRAMIDE D'EGYPTE

... On raconte que Maria Callas aurait dit que Oum kalsoum,
avait une voix incomparable - 14000 vibrations / seconde.



La diva reste également dans les cœurs comme la " Cantatrice du peuple ", s'investissant dans des œuvres de charité et distribuant son argent aux pauvres. L'une de ses biographies note qu'elle aurait aidé plus de 200 familles de paysans au cours de sa vie. Revendiquant d'ailleurs ses origines paysannes, la chanteuse a toujours vécu sans ostentation, souhaitant rester au plus proche de la vie de ses compatriotes.La soixantaine venue, la santé d’Oum Kalsoum commence à décliner : déjà contrainte par l’âge à modérer la durée de ses prestations sur scène, la chanteuse souffre de fréquentes crises néphrétiques.
[/td]
Les artistes sont rares qui sont amenés à épouser les aspirations d’un peuple et à symboliser la musique d’un continent. Oum Kalsoum, reine de la chanson égyptienne, « Astre d’Orient », était de cette race de divas divines dont le nom dépasse de loin les simples vicissitudes d’une carrière personnelle.
Surnommée l'« Astre d'Orient », elle est considérée, plus de 30 ans après sa mort, comme la plus grande chanteuse du monde arabe. Dotée d'un registre de contralto et de mezzosoprano, elle est connue pour sa voix puissante et ses chants consacrés à la religion, l'amour et la nation égyptienne.
Qu’on retranscrive son nom Oum Kalsoum, Om Kalsoum, Oum Khalsoum, Oum Kalthoum, Omme Kolsoum ou Umm Kulthumm, c’est sous le nom complet de Oum Kalsoum Fatima Ibrahim al-Sayyid al-Beltagui que la future voix de l’Egypte naît au village de Tmaïe El Zahayira, au nord du Caire, à une date située entre le 18 décembre 1898 et le 4 mai 1904 (date officielle). Fille d’un imam local, elle montre très tôt des dons pour le chant – qu’elle révèle en psalmodiant des versets du coran - et impressionne suffisamment son père pour qu’il la déguise en garçon afin de lui permettre de participer à une troupe d’enfants qu’il dirige. La jeune fille devient rapidement une petite célébrité locale, et rencontre en 1920 deux célèbre musiciens, le chanteur Cheikh Abou El Ala Mohamed, et le joueur d’oud Zakaria Ahmed, qui l’invitent à venir se produire au Caire.

La Voix du Caire
Timide et élevée dans des valeurs conservatrices, la jeune femme ne se décide qu’en 1923 à venir se produire dans la capitale égyptienne, où elle chante, portant toujours au début ses habits de garçon, dans des petits théâtres. Le succès arrive grâce à ses rencontres successives, d’abord avec le poète Ahmed Rami, qui lui écrit des textes et l’aide, en l’initiant à la littérature française, à améliorer son bagage culturel, puis avec le musicien et compositeur Mohamed El Qasabji, qui lui permet de chanter dans une véritable salle, le Palais du théâtre arabe.
Rapidement, Oum Kalsoum devient une vedette au Caire, puis dans toute l’Egypte, attirant les foules lors de ses concerts : sa voix pleine d’émotion, sa capacité à épouser la musique, séduisent le public égyptien, et bientôt moyen-oriental. En 1932, elle réalise une tournée dans toute la région, en Syrie, en Irak, au Liban et en Lybie. En fonction de son osmose avec le public, Oum Kalsoum se montre capable d’improvisations musicales sur les chansons de son répertoire, changeant les strophes, répétant parfois certaines paroles de ses chansons à l’infini pour obtenir des effets d’harmonie, et transformant en définitive ses récitals en véritables marathons musicaux, pouvant durer de trois à six heures.[/justify]
Son record personnel est apparemment d’avoir prolongé une seule chanson sur près d’une heure. Nombreux sont ceux qui pensent qu’Oum Kalsoum ne chante « jamais deux fois de la même manière », les vrais fans allant la voir plusieurs fois de suite.
1967 (Novembre) -Concert d'Oum Kalsoum à l'Olympia

Elle est conviée à chanter pour le Roi Farouk. Le cinéma égyptien s’intéresse également à elle : en 1936, elle tourne son premier film, Weddad. Mais la star de la chanson s’avère une comédienne assez médiocre : n’ayant pas un physique classique de vedette de cinéma, elle est également handicapée par sa timidité. Le face-à-face émotionnel avec le public, qui l’inspire soir après soir lors de ses récitals, lui fait défaut sur les tournages de cinéma : elle apparaît dans six films, de 1936 à 1947, mais renonce assez vite à ses ambitions d’actrice, pour ne se consacrer qu’à la scène, où elle continue de régner en star absolue.
La diffusion de la radio en Egypte permet à tous les foyers d’entendre sa voix, faisant d’elle une présence culturelle quasi-constante et renforçant encore sa popularité. Oum Kalsoum, élevée dans le respect des valeurs musulmanes traditionnelles, cultive par ailleurs une image modeste et discrète, vivant sans ostentation et sans tapage : elle n’en reste pas moins célibataire, vivant malgré son image tranquille une existence de femme libre relativement peu fréquente dans les sociétés musulmanes
.
1973 - Adieux à la scène

En 1973, elle doit se résoudre à cesser de se produire sur scène. Des examens médicaux, à Londres, lui révèlent que son état est désespéré. Son mari l’emmène se faire soigner aux Etats-Unis mais, après une période de rémission, Oum Kalsoum doit à nouveau être hospitalisée après son retour en Egypte.
1975 (03 Février) - Décès d'Oum Kalsoum

Le 3 février 1975, le « Rossignol d’Egypte » s’éteint ; elle a droit à des funérailles nationales, une immense foule d’environ cinq millions de personnes l’accompagnant jusqu’à sa dernière demeure.
etoile scintillante
(Bio remodelée par mes soins, sur la base de la documentation du site musicstory)
en references de l'article redigé par Nikita Malliarakis Nine loulyzikforum 2008/12


Dernière édition par Nine le Dim 3 Jan - 2:55, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10132
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LES VOIX LYRIQUES : OUM KALSOUM   Mer 17 Déc - 15:43

Durant toute sa vie Om Kalsoum a encouragé les compositeurs et les poètes.
Baligh Hamdi et Abdel Wahab Mohamed lui présentèrent la chanson :
" De quel Amour parles-tu ?".

Mohamed El Mogui lui composa deux chansons :
"La patience a des limites"
"Demande à ton âme" .

Pour faire plaisir au peuple :

les deux vedettes super stars Abdel Wahab et Om Kalsoum se sont entendus
pour présenter la chanson : "Tu es ma vie", musique de Abdel-Wahab et chanson
de Om Kalsoum.
D'autres superbes chansons suivirent cette dernière : "On m'a rappelé" et" Cette nuit est la mienne",
"Vais- je te rencontrer demain ?" " Une nuit d'amour" .

Sa voix résonne toujours et partout, et remplit nos âmes d'amour et de nobles sensations.

TITRE "A MAL HAYATI" traduction trouvée BONHEUR DE MA VIE


Confidences d'un amateur de Om Kalsoum :

Une musique et un message universels

Attachée, tout au long de sa carrière, à l’exigence de qualité,
Oum Kalsoum a su aborder la modernité.
Aujourd’hui encore, ses disques se situent en bonne place en termes de ventes dans tous les pays arabes. Selon Georges Hatem, sa génération préfère les chansons tardives de la chanteuse :
"la musique devient plus familière à l’oreille."
Dans Enta Omri, l’une de ses chansons les plus célèbres
et fruit de sa première collaboration avec Mohammed Abdel Wahab,
la guitare fait son apparition alors même que les critiques le lui déconseillaient.
Et d’après Georges, "c’est précisément ce qui a fait le succès de la chanson".

Oum Kalsoum rappelle à Georges tous les moments de sa vie.
"Les moments heureux comme les malheureux, car, explique-t-il,
elle ne compte pas uniquement dans les moments difficiles.
Ses chansons parlent toujours aux jeunes
car elle sait très bien raconter la souffrance et c’est intemporel."
"Ce qui est amusant, enchaîne Aabed, c’est que lorsqu’on voit un jeune écouter Oum Kalsoum la nuit,
on pense tout de suite qu’il est amoureux!".

Intégrale de l'article ici :

http://www.france24.com/fr/20080616-oum-kalsoum-’astre-continue-briller-chanson-monde-arabe



Dernière édition par Nine le Dim 3 Jan - 2:52, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10132
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LES VOIX LYRIQUES : OUM KALSOUM   Mer 17 Déc - 16:12

LE TITRE : ALEF LEILA WA LEILA traduction du titre :
1000 et 1 nuits d'amour



traduction en Anglais ..

Ya Habeebi, Ya Habeebi, Yaaa Habeebi.
My sweetheart, my sweetheart, my sweetheart.
Illeil wi samah, wi ingomo iw amaro, amaro wi saharo.
The night and its sky, its stars, its moon, moon and keeping awake all night.

Winta wana, ya habeebi ana, ya hayati ana.
You and me my sweetheart, my life.

Ya Habeebi, Ya Habeebi, Yaaa Habeebi.
My sweetheart, my sweetheart, my sweetheart.

Illeil wi samah, wi ingomo iw amaro, amaro wi saharo.
The night and its sky, its stars, its moon, moon and keeping awake all night.

Winta wana, ya habeebi ana, ya hayati ana.
You and me my sweetheart, my life.

Kollina, Kollina fi ilhobi sawa.
All of us together are the same in love.

Wilhawa, ah minno ilhawa. Ilhawa, ah minno Ilhawa, ah minno Ilhawa, aaah minno Ilhawa.
And love, aah from the love, aah from love, aah from love, aah from love.

Sahran Ilhawa yis-eena Ilhana weyooBilhana.


Dernière édition par Nine le Dim 3 Jan - 2:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10132
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LES VOIX LYRIQUES : OUM KALSOUM   Mer 17 Déc - 21:29

Beaucoup de bruits pour Oum Kalsoum




Découvrez Oum Kalsoum!


Difficile d’imaginer en tant qu’occidental la ferveur que provoquait chaque apparition publique d’Oum Kalsoum dans le monde arabe. Cette paysanne, née en 1898 ou en 1904, devenue la chanteuse et comédienne la plus connue du Caire à Beyrouth, symbolise pour tout un peuple l’identité panarabe.



Véritable mythe, ses funérailles en 1975 furent suivies par plusieurs millions d’Egyptiens. L’Institut du Monde arabe lui rend hommage dans une exposition installée sous le chapiteau de la médina. Dans une scénographie spectacle, le parcours se déroule autour de quatre thèmes : une section biographique intitulée « l’Egyptienne », « Le Talent » qui s’attache à l’interprète et aux raisons de son succès, « L’Engagement » sur son implication dans la vie publique et enfin « L’Héritage » qui scrute la postérité d’Oum Kalsoum chez les artistes contemporains. Tous les types de medias sont mis à la disposition du public pour cerner cette personnalité complexe : photographies, archives, films, objets personnels, robes et évidemment extraits audios. Paradoxalement, c’est dans ce dernier domaine que l’exposition pèche vraiment.

Les nombreux enregistrements de la diva sont diffusés simultanément par différents haut-parleurs créant une cacophonie. Pas un seul instant, le visiteur ne peut saisir la beauté du champ de l’« Astre de l’Orient » et comprendre de quelle manière elle pouvait provoquer chez son auditoire le tarab, ce plaisir se rapprochant de l’extase. Désorienté par tout ce bruit, on ne sait même plus quoi regarder. La « Dame », comme continue de l’appeler les Egyptiens, fut toute sa vie maitresse absolue de son destin, signant elle-même ses contrats, s’engageant politiquement et socialement, terrorisant son entourage et ses musiciens mais restant loin des turpitudes de la « peopolisation ». Chanteuse avant tout, rien ne la comblait plus que d’être au contact de son public. Pas sûr que cette exposition destinée à la faire mieux connaître des Français ne réponde à cette réalité.

Lucie Agache (26/06/2008)

L’exposition « Oum Kalsoum » a lieu à l’Institut du Monde arabe, 1, rue des Fossés Saint-Bernard, 75005 Paris, jusqu’au 2 novembre. Renseignements : 01 40 51 38 38 et www.imarabe.org

http://www.connaissancedesarts.com/voyages-archeologie/actu/articles/oeuvres-expositions/point-de-vue/beaucoup-de-bruits-pour-oum-kalsoum.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LES VOIX LYRIQUES : OUM KALSOUM   

Revenir en haut Aller en bas
 
LES VOIX LYRIQUES : OUM KALSOUM
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES VOIX LYRIQUES : OUM KALSOUM
» LES VOIX LYRIQUES : MARIA CALLAS
» Urgent - Cherche enfants Italiens 10/12 ans pour Voix Off
» La voix du Donjon numéro spécial en normand décembre 2006.
» La voix du donjon.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H A R M O N Y :: LA MUSIQUE ADOUCIT LES MOEURS :: LES MYSTERES DE LA VOIX :: LES VOIX LYRIQUES-
Sauter vers: