H A R M O N Y


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 NICO UNE EGERIE DU ROCK

Aller en bas 
AuteurMessage
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10202
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: NICO UNE EGERIE DU ROCK   Mar 9 Déc - 13:04

Nico l’éternelle en opéra-rock

Jean Pierre Lentin

20 ans ont passé depuis sa mort accidentelle le 18 juillet 1988 (d’une hémorragie cérébrale après une chute de vélo à Ibiza, où elle vivait), mais l’influence de Nico ne cesse de grandir. Björk l’a cité comme son influence majeure, tout comme Patti Smith, Siouxsie, Lisa Gerrard (Dead Can Dance), Bauhaus, toute la scène « gothique » et aujourd’hui le courant néo-folk.

Née Christa Päffgen à Cologne en 1938, elle passe une enfance traumatisante en pleine guerre, son père meurt en camp de concentration.
Dès l’âge de 15 ans, sa beauté surnaturelle lui vaut une première carrière de top model, à Paris avec la maison Chanel.
Elle joue dans plusieurs films, dont « La dolce vita » de Fellini en 1959.
Dotée d’une voix unique, grave et incantatoire, elle sort son premier single, « I’m not sayin », en 1964, grâce à son amant Brian Jones, des Rolling Stones, produit par Jimmy Page. La liste des ses amoureux sera d’ailleurs hallucinante : citons le cinéaste Nico Papatakis, qui lui donne son surnom, puis Jim Morrison, Iggy Pop, Tim Buckley, Jackson Browne, Alain Delon (avec qui elle a un fils, Ari) ou Philippe Garrel, pour qui elle tourne 7 films entre 1970 et 1979.

Avec Andy Warhol, rencontré à New York en 1965, c’est certainement platonique mais elle fait partie de sa « bande » et joue dans 4 de ses films. Warhol a l’idée ingénieuse de l’intégrer à son groupe protégé, le Velvet Underground, d’où un an de concerts et le fameux disque avec la banane en 1967. Quand l’album sort, elle a déjà quitté le groupe. La raison ? Ses liaisons successives avec Lou Reed puis John Cale, férocement jaloux l’un de l’autre, ont failli faire exploser le groupe !

Sa carrière en solo compte 6 albums en studio, dont 4 produits par John Cale, et de nombreux live souvent posthumes. Elle crée un style singulier en s’accompagnant à l’harmonium, elle chante ses propres compositions, hypnotiques et souvent tragiques. Sur scène, elle sera d’abord seule avec son harmonium, puis entourée de musiciens de rock.
Tourmentée, instable, éternelle nomade, longtemps héroïnomane et alcoolique, Nico avait enfin chassé ses démons et menait enfin une vie saine à Ibiza, quand la grande faucheuse l’a emportée bêtement.

Un spectacle lui est consacré aujourd’hui, « Nico Medea Icon », qu’on peut voir cette semaine en banlieue parisienne, à Sartrouville (en partenariat avec Nova) après Düsseldorf, Marseille et Besançon, et en attendant Lyon et Genève. Le dramaturge, Philippe Vincent, a conçu un « opéra-rock » où la musique est constamment présente, mais où (heureusement) on ne chante pas en permanence. L’action, relayée par un savant dispositif de projections, mêle l’histoire de Nico (jouée et chantée par Anne Ferret avec un mimétisme étonnant) et celle de l’héroïne tragique grecque Médée, magicienne et meurtrière (notamment de ses propres enfants), qui a mené une vie marquée par le « drame de l’exil » (titre d’un des albums de Nico). Les textes sur Médée sont dus au grand auteur allemand Heiner Müller, qui les écrivit au début des années 1970, en pleine débâcle mortifère de la culture rock.

Mardi 9 décembre, à 20 h 20, l’Eléphant Effervescent rend hommage à Nico. Avec entre autres une ultra-rareté historique : le tout premier disque jamais enregistré par Nico, en 1963, jamais sorti - une chanson en français écrite et produite par Serge Gainsbourg…

etoile scintillante
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13905
Age : 68
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: NICO UNE EGERIE DU ROCK   Lun 16 Avr - 10:25

Ari Boulogne, fils présumé d'Alain Delon: "Avec ma mère on partageait la drogue"



Ari Boulogne, fils de la chanteuse du Velvet Underground Nico et, selon cette dernière, enfant illégitime d'Alain Delon (à qui il ressemble énormément), sort de son silence pour dépeindre sa relation fusionnelle avec sa mère.
Le 11 août 1962, Ari Päffgen voyait le jour. Fils de la chanteuse allemande Nico, il est selon cette dernière le fruit d'une relation que l'iconique leader du Velvet Underground a entretenue avec Alain Delon. Ce dernier n'a jamais reconnu la paternité d'Ari et s'est toujours opposé à toute démarche de reconnaissance, se limitant à une prise de sang réalisée dans les années 1960.
L'histoire voudra qu'Ari, en 1977, soit adopté par Paul Boulogne, époux de la mère d'Alain Delon, dont il reçoit ainsi légalement le nom de famille.
Aujourd'hui âgé de 55 ans, Ari Boulogne sort de son silence dans une interview accordée au Journal du Dimanche (édition du 15 avril), dans "une clinique à une heure de Paris "où il "se repose". Le motif de cette rencontre est tout trouvé : mercredi prochain sortira en salles un film, Nico 1988, consacré aux dernières années de sa mère, décédée à l'âge de 49 ans après une chute à vélo à Ibiza en 1988. Seul et unique ayant-droit de Nico, Ari Boulogne avait accepté le projet, moyennant une rémunération qu'il n'hésite pas à dévoiler (9000 euros + un pourcentage sur les entrées). Mais il fustige aujourd'hui le résultat final.
Sans fard, il descend un film à la "vision loufoque, sorti de l'imaginaire de gens qui n'ont pas côtoyé" Nico, et évoque "un choc terrible" lorsqu'il a vu l'actrice danoise Trine Dyrholm camper sa mère. Dans l'interview, il maintient que Nico n'était "pas une loseuse". "Jusqu'aux derniers instants de sa vie, elle était flamboyante, dit-il. Elle n'était pas malsaine. Elle avait un humour fou, sec et acide, avec un grand sens de la dérision. C'était une rock'n'roll woman, qui s'emparait de la scène comme une lionne." Et de rajouter une petite pique : "Ses musiciens étaient excellents, pas comme l'armée d'incapables que l'on voit dans le film accompagner cette actrice qui chante très mal sur les paroles de ma mère !"
Citation :
C'était une très bonne mère. Elle m'a tout donné. Même la drogue.
S'il n'évoque à aucun moment son père supposé, Alain Delon, Ari Boulogne s'exprime en revanche à coeur ouvert sur les drogues. Il se souvient de ces images d'enfance, lorsque sa mère allait acheter du haschich à des Jamaïcains de Manchester. "Pour moi, c'était une très bonne mère. Elle m'a tout donné. Même la drogue, je l'ai vécue à fond avec elle sans que ce soit un problème, assure l'intéressé. De mes 16 ans jusqu'à la fin, nous avons partagé la drogue, la même seringue. C'était une manière d'être ensemble."
De sa mère, il ne lui "reste plus rien", à part des souvenirs, des "images de tournée". Sa mémoire, il la conserve et la transmet, comme à ses enfants, Charles, né en 1999, et Blanche, qui est née en 2006. Ces derniers, qui n'ont pas connu Nico de son vivant, savent-ils qui est leur grand-mère ? "Ma fille, oui. Elle est encore petite mais aime sa musique. Mon fils connaît un peu mais il s'en fiche. A mon grand regret, ce n'est pas un artiste : il veut être éducateur pour enfants", déplore-t-il. Avant de conclure sur une nouvelle note de nostalgie : "Ma mère était une artiste, elle m'a fait vivre un truc de fou. Je suis allé partout avec elle."
http://www.purepeople.com/article/ari-boulogne-fils-presume-d-alain-delon-avec-ma-mere-on-partageait-la-drogue_a282238/1
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10202
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: NICO UNE EGERIE DU ROCK   Lun 16 Avr - 12:58



FOLLE RESSEMBLANCE
JUSQU'À LA TENUE D'UNE CIGARETTE ?
"La plus grande lâcheté d'un homme,
c'est d'éveiller l'amour d'une femme sans avoir l'intention de l'aimer"
et de lui faire un enfant au passage !
souvent la nature se venge
et cet enfant, non voulu,
est le portrait craché de l'auteur de ses jours.

un vrai supplice qui dure
toute une vie.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: NICO UNE EGERIE DU ROCK   

Revenir en haut Aller en bas
 
NICO UNE EGERIE DU ROCK
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NICO UNE EGERIE DU ROCK
» groupe de rock avec chant normand
» REBEL ROCK
» Rock your baby !!
» Ma passion: Mozart L'Opéra Rock

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H A R M O N Y :: LA MUSIQUE ADOUCIT LES MOEURS :: TOUTE LA MUSIQUE QUE J'AIME.... :: COMEDIES MUSICALES-
Sauter vers: