H A R M O N Y


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 NOLWENN LEROY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13304
Age : 67
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: NOLWENN LEROY   Mar 12 Juil - 11:31

Nolwenn Leroy: "Mon jury idéal pour une Star academy bretonne"




La championne de l'année made in Breizh promène Bretonne dans tous les festivals de l'été. Et bien sûr aux Francofolies de La Rochelle où elle se produit le 12 juillet. L'occasion rêvée pour lui demander 5 numéros dans une grille de 49, chacun correspondant à une question. Plus la complémentaire.

Etes-vous devenue chanteuse par hasard ou par vocation ?

Il n'y a pas de hasard et j'ai toujours chanté, alors... J'ai suivi une formation classique que je me destinais à poursuivre. J'ai bifurqué dangereusement et radicalement. Souvent je pense à la vie que j'aurais si je n'avais pas eu ce destin.

Où rangez-vous vos disques?

J'ai un immense pan de mur dans ma chambre où sont alignés mes centaines de CD. Et les vyniles de maman. J'ai rêvé devant les pochettes des disques de Kate Bush. Ma passion pour elle vient d'ailleurs de Lionheart et de tous ces albums conceptuels.

A quoi sert une chanson?

A chercher des émotions au plus profond de soi. J'attends d'être touchée en plein coeur par une chanson. Et j'aime tous les styles, tous les genres. J'écoute beaucoup de musique classique, d'opéra. Maria Callas me fait pleurer.

Avec qui aimeriez-vous chanter en duo?

Billie Holiday. Une autre grande diva que j'adore. La manière dont elle - comme Maria Callas- vivait sa vie de femme et sa musique sans se préserver, me fascine. C'est une façon de porter le romantisme à son paroxysme.

Que voyez-vous de votre fenêtre??

Le parc d'une maison de retraite. Un mur de verdure, quel luxe! La présence des arbres me calme. Mes deux albums, Histoires naturelles etLe Cheshire Cat et moi ont été écrits ici.

Et le question complémentaire! Imaginons que vous dirigez une Star Académie bretonne. Quels seraient les jurés parfaits?

Alan Stivell, le maître absolu, l'équivalent de Mick Jagger pour la musique celte. Tri Yann pour l'humour et la connaissance. Miossec car il illustrerait la Bretagne et les Bretons modernes. Nolwenn Korbell (chanteuse), Cecile Corbel (harpiste) et une des trois bigoudennes de la pub Tipiak, vous savez, celles qui disent "pirates". Et même carrément les trois?

Gilles Medioni
http://www.lexpress.fr/culture/musique/francofolies-2011-nolwenn-leroy-et-la-star-academy-bretonne_1010517.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13304
Age : 67
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: NOLWENN LEROY   Ven 15 Juil - 6:31


talking about revolution
Nolwenn Leroy - Irma : Live Paris 14 juillet 2011
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13304
Age : 67
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: NOLWENN LEROY   Jeu 22 Sep - 10:29

TOURNEE D'HIVER 2011-2012



- 22 octobre 2011 Le Liberté de Rennes (35)
- 27 octobre 2011 Théâtre Sébastopol de Lille (59)
- 28 octobre 2011 Les Celtivales à Pierrefontaine les Varans (25)
- 1er novembre 2011 Forum de Liège
- 02 novembre 2011 Cirque Royal de Bruxelles
- 04 novembre 2011 Olympia d'Arcachon (33)
- 09 novembre 2011 Zénith de Clermont-Ferrand (63)
- 10 novembre 2011 Casino Barrière de Toulouse (31)
- 18 novembre 2011 Zénith de Dijon (21)
- 19 novembre 2011 Le Vinci à Tours (37)
- 20 novembre 2011 Salle Polyvalente à Laval (53) (à confirmer)
- 24 novembre 2011 Gare du Midi à Biarritz (64)
- 25 novembre 2011 Amphithéâtre de Rodez (12)
- 30 novembre 2011 Le Mans (72)
- 1er decembre 2011 Zenith Metropole de Nantes (44)
- 02 décembre 2011 Théâtre Municipal d'Albert (80)
- 03 décembre 2011 Les arènes d'Evry (91)
- 09 décembre 2011 Le Quattro à Gap (05)
- 10 décembre 2011 Théâtre du Léman de Genève
- 13 décembre 2011 Espace Chaudeau à Ludres (54)
- 14 décembre 2011 La Salle 3000 de Lyon (69)
- 15 décembre 2011 Le Silo à Marseille (13)
- 17 décembre 2011 Zenith de Paris


En 2012

- 02 fevrier 2012 Théâtre de Moulins (03)
- 04 fevrier 2012 Atrium de Dax (40)
- 10 fevrier 2012 Théâtre de Yerres (91)
- 12 fevrier 2012 Le Touquet (62)
- 18 fevrier 2012 Dole (39)
- 19 Fevrier 2012 Porcieu-Amblagnieu (38)
- 09 mars 2012 Saint Avold (57)
- 10 mars 2012 Epinay sur Seine (93)
- 16 mars 2012 Zenith de Rouen (76)
- 26 avril 2012 Zenith de Caen (14)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13304
Age : 67
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: NOLWENN LEROY   Ven 23 Sep - 13:06



TÉLÉ MATIN - 17 SEPTEMBRE 2011
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13304
Age : 67
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: NOLWENN LEROY   Dim 16 Oct - 8:35

BRETONNE - Version Export
Sortie le 28 novembre 2011


Inédits en anglais

Moonlight shadow (Mike Oldfield)
Get to France (Mike Oldfield)
Sluil a ruin (Connie Dover)
Whiskey in the Jar (The Dubliners)
Amazing grace
Dirty old town (Ewan MacColl)
Scarborough Fair (Simon & Garfunkel)


Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13304
Age : 67
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: NOLWENN LEROY   Lun 28 Nov - 10:17

BRETONNE - Edition de Luxe
Sortie le 28 novembre 2011



En écoute :



Scaborough Fair


Tracklist

1 Tri Martolod
2 La Jument De Michao
3 Suite Sudarmoricaine
4 Greensleeves
5 Brest
6 Bro Gozh Va Zadoù
7 Mna Na H-Eireann
8 Ma Bretagne Quand Elle Pleut
9 Je Ne Serai Jamais Ta Parisienne
10 Karantez Vro
11 Le Bagad De Lann-Bihoué
12 Dans Les Prisons De Nantes
13 Rentrer En Bretagne
14 Moonlight Shadow
15 Scarborough Fair
16 Whiskey In The Jar
17 Siuil A Ruin
18 To France
19 Amazing Grace
20 Dirty Old Town


Dernière édition par liliane le Ven 16 Déc - 19:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13304
Age : 67
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: NOLWENN LEROY   Mar 29 Nov - 12:40

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13304
Age : 67
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: NOLWENN LEROY   Lun 12 Déc - 17:42

2011, le sacre de Nolwenn Leroy


L'année 2011 touche à sa fin et s'il y a bien une personnalité issue du petit écran pour qui cette année marque un véritable tournant dans sa carrière, c'est Nolwenn Leroy. La gagnante de la deuxième édition de la Star Academy a vendu plus de 850 000 exemplaires de son album Bretonne, ce qui lui a valu de recevoir un disque de diamant.

Hier encore, la chanteuse a montré qu'elle rassemblait. Michel Drucker lui a consacré un Vivement Dimanche. L'émission a battu son record d'audience de la saison avec presque trois millions de téléspectateurs. Nolwenn Leroy va également faire son entrée au Musée Grévin dans quelques semaines. La Bretonne devrait également devenir l'égérie de la marque de shampoing mondialement connu, Pantene. Braw Nolwenn !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13304
Age : 67
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: NOLWENN LEROY   Ven 16 Déc - 19:42

Paris Match

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13304
Age : 67
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: NOLWENN LEROY   Sam 17 Déc - 9:29



Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13304
Age : 67
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: NOLWENN LEROY   Lun 19 Déc - 15:47

Nolwenn Leroy exalte le Zénith de Paris

Le 19 décembre 2011


Samedi soir, Nolwenn Leroy a donné un show exceptionnel devant plus de 6 000 personnes au Zénith de Paris

Après avoir vendu plus de 800 000 exemplaires de son album Bretonne, Nolwenn Leroy attendait avec impatience son Zénith de Paris. Et devant plus de 6 000 personnes, l’artiste a livré une de ses plus belles prestations scéniques, entre force et fragilité, émotion et dynamisme.

Le spectacle s’ouvre sur des bruits de vagues venant mourir sur les rochers de Bretagne, entre vents et magie venus d’ailleurs. Derrière un immense rideau transparent séparant la scène du public, Nolwenn Leroy se prépare à entonner les premières notes de Mna Na Heireann, chanson irlandaise de l’album Bretonne. Silencieux, le Zénith se laisse envoûter par la voix de Nolwenn Leroy, dont le talent n’est plus à prouver. Concentrée, aérienne, Nolwenn installe son univers si particulier. Toujours dissimulée derrière ce voilage mystérieux, elle ne se dévoile pas encore aux yeux du public, comme surnaturelle… Tout à coup, comme pour casser le « mythe » de la chanteuse inaccessible et froide que certains décrivaient autrefois, Nolwenn apparaît dans un Dirty Old Town du tonnerre. Les lumières illuminent la scène, Nolwenn se met à danser, le Zénith se laisse embarquer dans un tout autre registre. C’est parti pour plus de 2h de show.

Une première partie toute en nuances



« Ce soir, Paris sera Bretonne ! », s’exclame Nolwenn, prête à enflammer la foule. Whiskey in The jar embarque le public dans une ambiance de pub Irlandais, très loin de Paris… Puis Rentrer en Bretagne, avec Nolwenn au violon, donne un aperçu du talent complet de la chanteuse, qui est aussi une musicienne remarquable. Amazing Grace plonge le Zénith dans un nouveau moment d’émotion, tandis que la voix de Nolwenn surprend par sa clarté et son aisance, passant du grave à l’aigu avec une facilité étonnante. Elle n’a également aucun mal à passer de l’Anglais au Français, et du Gaélique au Breton en toute décontraction. Brest sera chanté sans Miossec, malade, mais avec une intensité sans pareille. Puis Le Rêve des filles, issu de l’album Histoires Naturelles, donnera la part belle au « flutio » de Nolwenn, qui ne manque pas de bluffer le public. Sur Ma Bretagne quand elle pleut, les musiciens rejoignent Nolwenn qui s’amuse aux percussions. La belle reprend son violon pour une « gigue » qui nous rappelle la scène mythique de Jack et Rose dansant dans une salle de 3eme classe du Titanic ! Le public est conquis. On passe de moments d’émotion pure à des instants festifs sans voir le temps passer. Nolwenn enchante une fois encore le public sur Siuil a Ruin et Karantez Vro, qui prennent une autre ampleur en live. To France sert de belle transition à la suite des festivités. Un « pont » symbolique entre l’Angleterre et la France, mais également entre la douceur et l’énergie ! Après ces instants de grâce, le Bagad de Lann-Bihoué démarre, dans une ambiance survoltée, qui ne quittera plus les murs du Zénith.

Puissance et énergie habitent la 2eme partie


@charles - Nolwenn on line

Nolwenn s’éclipse sur les dernières notes du Bagad, puis revient, pour la deuxième partie du spectacle, dans une robe aux dégradés de bleus, brillante et élégante, assortie à ses yeux et ses talons hauts. Alan Stivell la suit de près, et ils chantent, ensemble, la Suite sud Armoricaine. Puis Nolwenn ne fait qu’un avec le public sur Tri Martolod et Nolwenn Ohwo, repris par le public nostalgique. Moonlight Shadow est visiblement le nouveau tube de Nolwenn. Ce premier single de la réédition de Bretonne fait carton plein avant l’’incroyable reprise de Sunday Bloody Sunday, qui plonge la salle dans une atmosphère guerrière, parée de lumières rouge sang. Quelques minutes de douceur accompagneront le seul titre original de l’album écrit par Miossec : Je ne serai jamais ta Parisienne. Puis le public repart dans les contrées celtiques avec le sautillant Dans les prisons de Nantes, et l’indémodable Jument de Michao. Pieds nus, enveloppée dans un drapeau lancé par une fan, Nolwenn tourne et virevolte sans jamais s’essouffler, avec une énergie que peu de gens lui connaissent… et découvrent avec plaisir. Dernier hommage à la Bretagne qui l’a vu naître, et l’a portée plus haut qu’elle ne l’aurait jamais imaginé, avec l’hymne breton, le Bro Gozh Va Zadoù, accompagnée d’Alan Stivell, toujours dans la réserve, mais visiblement ému de savourer ce nouvel engouement du public pour la musique celtique. A capella, les deux artistes font vibrer la salle une dernière fois.

Les musiciens mènent la danse


Côté musiciens, Nolwenn Leroy s’entoure d’une équipe de musiciens particulièrement excellente, et le mot est faible. Frédéric Renaudin assure aux claviers, à l’accordéon, au Mélodica, à la flûte, au Wavedrum et aux choeurs. Laurent Faucheux donne tout à la batterie, aux percussions et aux choeurs. Michel-Yves Kochmann gère les Guitares, le bouzouki irlandais, et les choeurs, et Laurent Cokelaere magnifie la basse, mais également les percussions et les chœurs. Kevin Camus excelle côté uileann pipe et whistles, et enfin le « druide » Robert Le Gall fait des merveilles au violon, à la guitare, à la mandoline, à la mandole, et aux chœurs. Une équipe bien ficelée qui fait des miracles sur scène, entourant l’artiste d’une aura à la fois protectrice et professionnelle jusqu’au bout des instruments. On notera les performances bluffantes de l’équipe du navire Bretonne sur Sunday Bloody Sunday et la Suite sud Armoricaine endiablée.

En larmes, Nolwenn Leroy salue avec ses musiciens, puis reste seule, quelques instants, pour remercier le public du regard. Un regard qui en dit long sur l’émotion ressentie tout au long de ce spectacle qui marque le dernier de 2011, et le premier d’une longue série en 2012, s’achevant par trois Olympia les 13, 14 et 15 décembre prochains.

Lauren Clerc

Le 19 décembre 2011
http://mcetv.fr/mon-mag/1912-nolwenn-leroy-exalte-le-zenith-de-paris
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13304
Age : 67
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: NOLWENN LEROY   Dim 29 Jan - 0:14

NRJ MUSIC AWARDS 2012

MEILLEURE VENTE D'ALBUM FRANCOPHONE





NRJ AWARD 2012 - REMISE TROPHEE par zikforum



SEAL - NOLWENN LEROY
LET'S STAY TOGETHER


NRJ AWARD 2012 - SEAL NOLWENN LEROY par zikforum
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13304
Age : 67
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: NOLWENN LEROY   Ven 3 Fév - 15:51

Nolwenn Leroy entre directement dans le Top 20 allemand


Et si Nolwenn Leroy cartonnait aussi en Allemagne ? La chanteuse fait une entrée remarquée dans le top des meilleures ventes d'albums outre-Rhin. Avec son disque "Bretonne", elle est 17ème !


La vague bretonne vient de traverser le Rhin. Nolwenn Leroy fait une excellente entrée au top album allemand. La chanteuse s'est directement positionnée à la 17ème place des meilleures ventes d'albums la semaine de sortie de "Bretonne". Une jolie performance pour un disque de reprises de standards celtiques composé de chansons en breton et en Français !

Elle se positionne ainsi bien mieux que Peter Gabriel – ex-Genesis – qui doit se contenter d'une entrée à la 77ème place du classement allemand avec son album "New Blood". Nolwenn Leroy se paie même le luxe de signer la troisième meilleure entrée du top albums (derrière Kraftklub et Blind Guardian).

La chanteuse parviendra-t-elle à garder le cap ? Est-ce un effet de curiosité ou un nouveau phénomène après celui de Zaz ? Nolwenn Leroy a en tout cas fait un détour par Berlin en début de semaine où elle a enchaîné les interviews - pendant deux jours - avant de reprendre sa tournée "Bretonne" et de participer à quelques concerts des Enfoirés.

Cette sortie en Allemagne précède une nouvelle parution à l'étranger, aux États-Unis, au mois de mai. Des sorties que la chanteuse prend au sérieux, comme elle nous le confiait au mois de décembre dans une interview à Pure Charts. « Ça n'est que du bonus ces sorties. On ne peut rester que très modeste face à tout cela. C'est tellement rare pour un artiste français d'avoir l'opportunité de présenter sa musique à l'étranger. Je suis ravie d'aller là-bas, si on peut faire quelques concerts c'est super ! Ça va être une grosse partie de l'année, j'ai vraiment envie de me concentrer là-dessus et aussi sur des nouvelles chansons et la suite », avait-elle développé.

Selon nos informations, l'album de Nolwenn Leroy devrait grimper dans le classement de la semaine prochaine. Les maisons de disques allemandes reçoivent des classements jour après jour. Hier, Nolwenn Leroy était ainsi sixième du top albums. Ses ventes digitales sont également bonnes. Elle a ainsi été première des ventes sur la plate-forme MusicLoad (très populaire là-bas) et se place actuellement à la 11ème place.


L'album "Bretonne" peut-il vraiment séduire les Allemands ?

« C'est un concept qui fait le lien entre la musique pop et la musique celtique, entre le traditionnel ancien et des titres plus récents… Je pense que des gens ont découvert ou redécouvert certains morceaux. Ça prouve que ces chansons sont universelles, qu'on n'a pas besoin d'être breton pour être sensible à ces sonorités. », nous expliquait Nolwenn à la fin de l'année dernière. Sa maison de disque y croit en tout cas. Des publicités sont notamment diffusées à la télévision. Et, son titre "Mna Et bien H-Eireann" a été utilisé dans un long-métrage "Die Rache der Wanderhure" avec l'actrice Alexandra Neldel.

Nolwenn Leroy retournera en Allemagne au mois de mars. Elle a été invitée à se produire lors de la cérémonie des Victoires de la musique allemande et a deux shows télés de calés. Selon nos informations, Gilbert Coullier Productions travaille également à quatre ou cinq dates de concerts en Allemagne au mois d'avril.

Steven BELLERY

http://www.chartsinfrance.net/Nolwenn-Leroy/news-77997.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13304
Age : 67
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: NOLWENN LEROY   Dim 4 Mar - 11:38

Pur moment de bonheur j'aime

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13304
Age : 67
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: NOLWENN LEROY   Mar 26 Juin - 19:52




Un double disque de diamant

Lors de cette jolie soirée parisienne au Crabe Marteau, on fêtait un événement rare dans l'industrie du disque en France : un album ayant dépassé le million de ventes. La belle Nolwenn Leroy fait désormais partie du club restreint des artistes possédant un double disque de platine.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13304
Age : 67
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: NOLWENN LEROY   Lun 15 Oct - 16:45

Ô FILLES DE L'EAU
SORTIE LE 26 NOVEMBRE 2012



Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13304
Age : 67
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: NOLWENN LEROY   Ven 19 Oct - 12:27

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nounouka

avatar

Féminin Nombre de messages : 416
Age : 67
Localisation : IDF
Date d'inscription : 09/04/2010

MessageSujet: Re: NOLWENN LEROY   Dim 21 Oct - 1:27

Merci Lili,j'apprécie de venir ici et de voir à l'honneur le futur Album et le nouveau single de Nolwenn! wink3 etoile
Revenir en haut Aller en bas
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13304
Age : 67
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: NOLWENN LEROY   Dim 21 Oct - 9:43

super
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13304
Age : 67
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: NOLWENN LEROY   Ven 26 Oct - 16:30

En Attendant O Filles de l'eau, sortie en Allemagne du CD de la bande son du feuilleton télé
Die Wanderhure.




Nolwenn Leroy y interprète deux chansons :

Mna Na H-Eireann
Take me back (extrait d'1mn 30 ci dessous)



Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13304
Age : 67
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: NOLWENN LEROY   Mer 31 Oct - 23:54


Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13304
Age : 67
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: NOLWENN LEROY   Jeu 22 Nov - 12:34


Avec "Bretonne", les gens m'ont suivie sur un projet auquel personne ne croyait. Ca m'a vraiment révélée", confie à l'AFP Nolwenn Leroy, avant la sortie lundi d'un nouvel album qui a "coulé de source", toujours inspiré par la musique celtique mais composé de chansons originales.


Pour l'ancienne gagnante de la Star Academy, qui sortait d'un échec commercial, Bretonne a été un raz-de-marée.

Sorti dans l'indifférence critique en décembre 2010, ce disque très personnel de reprises du répertoire celtique a été adopté par le public, s'écoulant à plus d'un million d'exemplaires.

Imaginer la suite d'un tel phénomène n'avait rien d'évident.

"Je voulais qu'il y ait une continuité dans l'histoire, mais il était impératif de proposer de nouvelles choses dans les chansons, dans les thématiques", explique la jeune femme brune aux yeux couleur lagon.

"Ca pouvait sembler compliqué, mais +Bretonne+ m'a aussi énormément nourrie et c'est venu assez naturellement", raconte-t-elle.

"C'est ce qui est drôle d'ailleurs: c'est à travers toutes ces chansons d'enfance que j'ai réussi à trouver un son qui est le mien aujourd'hui, ces chansons pop-folk et ces sonorités celtisantes", ajoute-t-elle.

Alors qu'elle s'était placée sous l'aile de "pygmalions", Laurent Voulzy ou le Féroïen Teitur, pour ses précédents albums, Nolwenn Leroy a réuni la même équipe anglo-saxonne que pour Bretonne et, pour la première fois, s'est essayée à la composition.

"Laurent ou Teitur ont ce talent presque déconcertant, cette facilité à composer. Du coup, j'avais l'impression que, moi, j'allais chercher quelque chose de beaucoup plus compliqué et que ce n'était pas normal", raconte-t-elle.

Sirène et Ophélie

En même temps, "j'étais frustrée d'être instrumentiste, de jouer du violon, du piano sur scène mais de ne pas composer", reconnaît-elle.

"Finalement, j'ai arrêté de me dire ça, je me suis jetée à l'eau et ça a été très agréable", explique-t-elle.

La chanteuse, qui vient de fêter ses 30 ans, a aussi écrit la majorité des textes de ce nouvel album, baptisé "O filles de l'eau" et construit autour du thème de la mer et de la féminité.

Miossec, Jean-Louis Murat ou Hubert Mounier, qui lui ont offert des chansons, se sont inscrits dans ce concept général.

Les paroles, souvent sombres, sont imprégnées de figures légendaires, d'Ophélie à Davy Jones - esprit maléfique de la mer - en passant par la sirène, "mystérieuse, fascinante et maléfique, qui représente à la fois la séduction et la mort".

"J'ai toujours grandi dans cette ambiance-là, j'étais une petite fille très rêveuse, vraiment dans l'imagination", confie la chanteuse, "passionnée" par les univers de Tim Burton et Guillermo del Toro.

"Aujourd'hui, je suis emballée par ce petit bric-à-brac fantastique que je trimballe avec moi depuis des années", dit-elle, dissertant longuement sur l'Ankou ou Ahès, princesse légendaire de Bretagne qui donne son nom à un des titres de l'album.

La chanson, la seule de l'album à être interprétée en breton aux côtés de titres en français et en anglais, a été écrite par une jeune auteure-compositrice, Gwennyn.

"C'était important qu'il y ait une chanson en breton et que ce ne soit pas une énième reprise, afin de montrer que le breton s'incrit dans le présent, que les gens le parlent que les enfants l'apprennent à l'école", dit-elle.

La native de Saint-Renan (Finistère) a affirmé ses choix jusque dans la pochette, signée de l'Australienne Vee Peers, qui la représente dans la peau d'une sirène et suscite déjà de nombreux commentaires sur la Toile.

"J'adore les pochettes des disques des années 70, des choses improbables, fantasmagoriques de Kate Bush à Bowie. On me dit "c'est quoi ce délire ?". Mais justement, c'est ça : le délire, rentrer dès le début dans une histoire", dit-elle.

http://www.lepoint.fr/culture/nolwenn-leroy-l-album-bretonne-m-a-revelee-22-11-2012-1532054_3.php
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13304
Age : 67
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: NOLWENN LEROY   Lun 26 Nov - 9:38

Nolwenn Leroy : "je vais au bout de mes envies"



Rencontre avec la chanteuse découverte il y a dix ans par la Star Academy et qui publie aujourd'hui son cinquième album studio, "Ô Filles de l'eau".

Nolwenn Leroy est de retour, deux ans après l'incroyable succès de Bretonne, projet tout aussi fou qu'audacieux récompensé par un million d'exemplaires vendus en France et un bel écho à l'international. Aujourd'hui, elle revient avec un album, Ô Filles de l'eau, le cinquième de sa carrière, dans la droite ligne du précédent aux sonorités celtiques avec une thématique autour de la mer, ses mystères, ses légendes, ses mythes. A l'aube de ses dix ans de carrière, démarrée devant les caméras de télévision lors de l'émission Star Academy, nous avons pu rencontrer la jeune femme, une artiste simple, abordable et surtout passionnée.

TF1 News : Ô filles de l'eau est votre cinquième album studio qui arrive après "Bretonne", au succès incroyable qui s'est vendu à plus d'un million d'exemplaires...

Nolwenn Leroy : C'est un projet de cœur qui a résonné dans celui des gens tout simplement. Il y a cette simplicité et cette sincérité qui a été bien reçue par les personnes qui aiment ces sonorités celtiques et puis tous les autres... Il ne faut pas être uniquement breton pour être touché par ces musiques. L'album a été suivi d'une tournée qui s'achève bientôt, un an et demi après. Au départ, ce ne devait être qu'une parenthèse autour de cette idée et ce projet composé en majeure partie de reprise, que j'appelle maintenant une aventure. Cela a pris une telle dimension, inimaginable pour moi. C'est quelque chose qui arrive une fois dans la carrière d'un artiste. Des succès plus ou moins grand, on peut en connaître mais là, ça a dépassé le succès musical, ça a créé un lien très fort avec le public, quelque chose d'unique !

TF1 News : L'album qui vient deux ans après est un peu comme la suite logique de Bretonne...

N.L. : C'est plutôt la continuité dans l'histoire, de Bretonne, mais aussi de tout ce que j'ai pu faire auparavant. C'est mon cinquième album, il coule de source, pour rester dans le champ lexicale des « filles de l'eau », par rapport à tout ce que j'ai pu faire auparavant, tout ce que les gens ont pu apprécier, j'ai essayé de synthétiser toutes les influences que j'ai pu avoir, tous les éléments qui se sont imposés au fil des années, qui font partie de mon univers, aussi bien au niveau de la musique et de l'imagerie.

TF1 News : Avec une thématique commune aux nouvelles chansons, celle de la mer, ce qui paraît évident pour une Bretonne...

N.L. : La mer est indissociable, bien sûr, de la Bretagne mais au-delà, c'est la mer au sens large. Cet album, c'est la conjonction de deux éléments qui me fascinent : l'océan et la mythologie, d'où ces sirènes, personnage complétement magique, fascinant et mystérieux. La sirène demeure le personnage de la mythologie que l'on connaît le moins, qui reste insaisissable et qui peut aussi avoir plusieurs visages : la représentation de cette féminité absolue, le désir, la séduction et en même temps un côté parfois mortel, sombre et maléfique. C'est aussi un hommage au chant, à la voix qu'on entend, qui est très en avant sur cet album, la voix qui faisait le lien entre Dieu et les hommes dans la mythologie. Tout cet ensemble m'a inspiré et donné l'envie d'aborder cette thématique qui rassemble mes passions et ce que j'ai pu décliné depuis toujours.

"Je ne voulais pas fermer la porte à des chansons magiques"
TF1 News : Pour composer "Ô filles de l'eau", vous avez fait appel à ce nous allons appeler des "muses", Miossec, Ycare ou plus surprenant encore Jean-Louis Murat...

N.L. : C'est bien de les appeler des muses ! Ycare, porte bien son nom, il est déjà dans la mythologie... Après Bretonne, j'avais besoin de revenir à des compositions originales. Tout est parti de mes chansons, celles que j'ai écrites et composées avec mon équipe de musiciens à Londres. Ces collaborations se sont ajoutées à la fin du travail. Ils étaient tous au courant que je travaillais sur ce concept et avait tous envie de m'offrir une chanson. Je ne voulais pas fermer la porte à des chansons magiques, elles s'imposaient comme une évidence, elles avaient vraiment leur place dans cet album. Ce ne sont que des gens dont j'aime le travail et qui font partie de ma famille d'artiste...

TF1 News : Dans le cas de Jean-Louis Murat, on ne s'attend pas à ce qu'il partage le même univers que Nolwenn...

N.L. : Jean-Louis Murat, c'est la part d'Auvergne qui est en moi. La part sombre que l'on retrouve beaucoup dans cet album qui est comme les sirènes avec plusieurs facettes. Quand je parle de bric-à-brac fantastique et de petites fées, ce n'est pas seulement les paillettes, c'est aussi beaucoup de choses sombres. On se retrouve certainement avec Jean-Louis Murat sur ce point-là mais aussi sur nos racines auvergnates puisque je suis à moitié bretonne, à moitié auvergnate.

TF1 News : La pochette de l'album a été énormément commentée à sa sortie...

N.L. : Cela me rappelle étrangement les pochettes de "Histoires naturelles" et "Bretonne". Pour la première, on me voyait à côté de paons empaillés dans un cabinet de curiosité, on se disait, "c'est quoi cette idée ?" Pour la seconde, une photo de moi petite fille, "c'est quoi cette photo ?"... Je fais partie des gens qui sont inspirés par ces pochettes des années 70 que j'adorais découvrir dans la discothèque de mes parents. Elles me faisaient voyager uniquement en essayant de les décrypter, que ce soit des disques de groupes de rock improbables ou de Kate Bush, qui a une influence énorme sur moi. Je trouve que c'est un support incroyable de création, avoir cette possibilité d'habiller ses chansons, cet écrin pour raconter une histoire. Bien sûr, les portraits de grands photographes, c'est fabuleux, c'était le cas sur mon premier album, une pochette intemporelle que je trouve très jolie encore aujourd'hui. Maintenant, je suis dans un album avec un concept, je raconte une histoire qui commence dès la pochette. Elle a été dévoilée sans les titres des chansons, sans expliquer le concept, depuis, plus personne ne se pose de questions. J'ai eu la chance de travailler avec une artiste incroyable, Vee Speers. J'ai toujours été passionnée par les préraphaélites et je souhaitais ce mélange entre peinture et photographie.

TF1 News : On sent un investissement complet sur Ô filles de l'eau qui est peut-être votre album le plus personnel ?

N.L. : Pour moi, chaque album est toujours un petit bout d'histoire. A l'époque je disais souvent que tel album était personnel. Je me rends compte maintenant avec le recul qu'en effet, ils reflètent ce moment de vie. Là, il est personnel par la force des choses puisque je m'y suis investie plus que jamais, dans l'écriture et la composition. Bretonne était tout aussi personnel même si ce n'était pas le cas dans l'écriture et la composition, mais il l'était pas l'idée même du projet... Je suis comme ces filles de l'eau qui avancent dans la vie en bravant les tempêtes et les orages, les vagues scélérates et les écueils... C'est ce que j'ai essayé de faire ces dernières années, ne pas céder à la facilité, aller vers des choses où on m'attendait. Ecrire mon histoire telle que je suis, en allant au bout de mes envies, j'ai toujours eu la chance d'avoir une liberté de création totale.


http://lci.tf1.fr/culture/musique/nolwenn-leroy-je-vais-au-bout-de-mes-envies-7686055.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13304
Age : 67
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: NOLWENN LEROY   Lun 26 Nov - 10:12

Nolwenn Leroy : « Je n’ai jamais cédé à la facilité »

Après le triomphe de « Bretonne », vendu à plus de un million d’exemplaires, Nolwenn Leroy revient aujourd’hui avec « Ô filles de l’eau ». Un album où elle poursuit sa route singulière.


La Bretonne est devenue sirène. Sur la pochette de son nouvel album, « Ô filles de l’eau », qui sort aujourd’hui, Nolwenn Leroy pose dans l’eau à moitié nue, mi-femme, mi-poisson. Une image qui a fait causer. Kitsch, ringarde, déroutante : le Web ne s’est pas gêné pour commenter le nouveau parti pris de la chanteuse.

« Cette photo a été réalisée par Vee Speers, qui est exposée partout dans le monde. Qu’elle fasse débat, ça me rend heureuse. En tant qu’artiste, j’ai envie de provoquer des réactions. Qu’on la dise déroutante, c’est le plus beau compliment qu’on puisse me faire. »

Depuis dix ans, Nolwenn Leroy n’est jamais là où on l’attend, malgré des débuts bien cadrés, à travers un écran trop petit pour elle, quand elle remportait « Star Academy » en 2002 et sortait un premier album fait à la va-vite. « Il a super bien marché mais j’en étais spectatrice, pas actrice. » Alors, Nolwenn a voulu prendre les choses en main, enregistrer « Histoires naturelles » avec Laurent Voulzy et moins de succès, puis « le Cheshire Cat et moi » au côté de l’obscur Teitur venu des îles Féroé. Succès critique mais échec commercial. « On m’avait demandé d’y mettre une chanson plus accrocheuse, plus accessible, mais qui n’aurait pas correspondu à l’esprit du disque. J’ai refusé. »
Pour un peu, elle serait têtue… comme une Bretonne cette Nolwenn Leroy qui il y a deux ans osait un album de reprises celtiques encore une fois à contre-courant. « Aujourd’hui, certains de mes meilleurs amis m’avouent avoir été un peu surpris quand je leur ai parlé du projet. »

Et, pourtant, le miracle est venu de l’Ouest, de la mer, avec ce « Bretonne » vendu à plus de un million d’exemplaires, remettant instantanément la chanteuse parmi les plus populaires du moment.
Pas étonnant de la retrouver désormais, à 30 ans, plongée dans l’océan pour illustrer ses nouvelles chansons. « Le titre, Ô filles de l’eau, est un hommage aux sirènes, mais aussi à toutes celles qui avancent dans la vie, qui évitent les écueils. Je me suis battue pour m’imposer. Je n’ai jamais cédé à la facilité. » Elle aurait pu envisager l’après-« Bretonne » en allant chercher un nom, un collaborateur chic. Elle a préféré choisir trois chansons des presque oubliés Hubert Mounier de l’Affaire Louis Trio, Jean-Christophe Urbain des Innocents et de l’ours auvergnat Jean-Louis Murat.

Sa maison de disques rêvait d’une collaboration avec Gaëtan Roussel, le chanteur de Louise Attaque, collaborateur de Bashung et Vanessa Paradis. Les deux artistes ne se sont pas trouvés. « Tout le monde a spéculé sur ce projet et ça l’a tué dans l’œuf », dit-elle sans regret apparent. Alors Nolwenn a écrit, composé en partie ce nouvel album. « Les gens parlent toujours de ma voix mais ne réalisent pas que j’ai toujours signé des textes sur mes disques. »

Entourée de la même équipe artistique que « Bretonne », elle parvient à marier sa celte attitude et ses références pop que sont Kate Bush, Tori Amos ou plus récemment Florence and the Machine. Des filles un peu perchées, un peu rêveuses, comme elle. « J’adore l’univers des contes et légendes, le mystère des abysses. Cette imagerie-là est indissociable de l’océan, des sirènes et de la Bretagne. Je suis comme cela, insaisissable, mais aussi terrienne, avec des racines, bref sans prétention. »

On lui demande si elle envisage l’échec. « Mais oui, comme pour tous les albums. Je l’ai connu, j’ai assez de recul. Je sais qu’il n’y a pas de recette. La seule pour moi, c’est d’aller toujours au bout de ma démarche. » La sirène Nolwenn a déjà changé de peau pour les besoins d’un dessin animé. Elle double un personnage dans « les Cinq Légendes », qui sort après-demain en salle. « C’est une fée des dents, un peu comme la petite souris qui récolte les dents perdues par les enfants. Cela a été une super expérience avec une liberté totale. » L’essentiel, pour elle.

EMMANUEL MAROLLE

http://www.leparisien.fr/musique/albums/nolwenn-leroy-je-n-ai-jamais-cede-a-la-facilite-26-11-2012-2356391.php





Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13304
Age : 67
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: NOLWENN LEROY   Ven 30 Nov - 17:34

Nolwenn Leroy se jette à l'eau

Après le triomphe de l'album Bretonne, la chanteuse livre un album original, toujours inspiré par le son celte.


Entre les sorties des poids lourds de la variété française - Patrick Bruel, Johnny Hallyday ou Mylène Farmer - l'arrivée du nouvel album de Nolwenn Leroy constitue aujourd'hui un événement comparable dans le paysage musical français. Depuis le triomphe de Bretonne , écoulé à plus d'un million d'exemplaires, la jeune femme fait partie des chanteuses les plus populaires d'ici. Ô filles de l'eau paru lundi, a la lourde charge de succéder au disque de tous les records. Il en faudrait plus pour déstabiliser Nolwenn Leroy.

«Je me sens aussi enthousiaste et convaincue qu'à la sortie de Bretonne, dit-elle. Rien n'a vraiment changé, sauf que je bénéficie certainement d'une écoute plus attentive qu'auparavant.» S'il reprend les tonalités celtiques, Ô filles de l'eau n'a rien d'un Bretonne 2. En reprenant les titres du patrimoine breton, la trentenaire avait été taxée d'opportunisme. «On m'a accusée d'avoir fait un disque commercial. Ma nostalgie a rencontré celle de centaines de milliers de personnes, c'est tout», explique-t-elle posément.

Révélée par un tremplin télévisé, la Star Academy, il y a une décennie, la chanteuse a puisé sa légitimité artistique dans ce retour aux sources, manière de repli fœtal. Comme s'il lui avait fallu se frotter à l'authenticité d'un répertoire traditionnel pour effacer le péché original de la téléréalité.
«Au bout de mes envies»

Aujourd'hui, ce parcours original se lit comme un plaidoyer pour l'ouverture d'esprit plutôt qu'à un plan de carrière. «Je n'ai pas voulu céder à la facilité et préféré tracer mon chemin: aller au bout de mes envies, sans m'inscrire dans une mode ou une tendance, en faisant ma petite cuisine dans mon coin», explique-t-elle. On ne l'a ainsi jamais vu travailler avec la personnalité que tout le monde s'arrache, une méthode dont les maisons de disques ont tendance à abuser.

«Je ne savais pas où j'allais, mais je savais où je ne voulais pas aller», ajoute-t-elle, assurée. Malgré la notoriété qui est désormais la sienne, Nolwenn Leroy continue de travailler en direct, sans passer par un manager, une rareté dans un milieu où les artistes multiplient les intermédiaires.

Avant l'album Bretonne, Nolwenn avait déconcerté en concevant un disque entier avec l'artiste féroïen Teitur, Le Cheshire Cat et moi. Une collaboration à des années-lumière de celle qu'elle avait menée avec Laurent Voulzy auparavant. «Chaque idée découle de la précédente sans être trop réfléchie pour autant. J'ai toujours travaillé avec des gens qui étaient sur mon chemin. Mais je constate qu'il existe un décalage entre ce que les gens attendent de moi et ce que j'ai pu donner.»

Ô filles de l'eau s'articule autour d'un concept qui fait de l'album la suite logique de Bretonne, avec la figure de la sirène en guise de fil conducteur. «J'emploie le lexique de l'océan à travers ce mythe de l'éternel féminin, ces femmes fortes et vulnérables à la fois. La mer m'a inspirée, mais il s'agit bien d'un recueil de chansons pop.» Pour la première fois, la chanteuse s'est lancée dans la composition de mélodies originales. Elle s'est également entourée de collaborateurs triés sur le volet, qui lui ont fourni des chansons: Jean-Louis Murat, Hubert Mounier ou Jean-Christophe Urbain, soit la crème des compositeurs pop de ce pays.

Olivier Nuc

http://www.lefigaro.fr/musique/2012/11/30/03006-20121130ARTFIG00418-nolwenn-leroy-se-jette-a-l-eau.php
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: NOLWENN LEROY   

Revenir en haut Aller en bas
 
NOLWENN LEROY
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» NOLWENN LEROY
» NOLWENN LEROY
» Nolwenn Leroy et Laurent Baffie un duo surprenant !
» Nolwenn Leroy folklore breton
» MUSICOTHERAPIE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H A R M O N Y :: LA MUSIQUE ADOUCIT LES MOEURS :: TOUTE LA MUSIQUE QUE J'AIME.... :: LA CHANSON FRANCAISE :: CHANTEURS FRANCOPHONES-
Sauter vers: