H A R M O N Y


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LA MUSIQUE FRANCAISE DES ANNEES 1960

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9685
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LA MUSIQUE FRANCAISE DES ANNEES 1960   Dim 5 Oct - 11:28

Merci Liliane pour cette anthologie de la Chanson Française, en effet j'avais quelques lacunes pour la période 70/80 je penchais un peu plus pour la musique Anglo Saxonne.

Excellent dossier, un vrai travail bien documenté
il serait temps de mettre à l honneur la vraie chanson Française !
:malelovies:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13167
Age : 67
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: LA MUSIQUE FRANCAISE DES ANNEES 1960   Dim 28 Juin - 9:21

LA MUSIQUE DES ANNEES 1960 EN FRANCE





1960


Ferré se paie une Jolie môme.

Line Renaud marraine à la télé Johnny Hallyday, l'enfant du Golf-Drouot : il chante Laisse les filles, puis Souvenirs, souvenirs et Itsy bitsy. Europe Un casse son disque à l'antenne !

Serge Gainsbourg signe le sensuel Eau à la bouche.

Aznavour s'essaie à l'ironie avec Tu te laisses aller et à l'auto-dérision avec Je me voyais déjà.

Marcel Amont compte enfin des succès discographiques : Tout doucement, Bleu, blanc, blond.

Mort Shuman travaille pour Elvis Presley aux USA et adresse toute sa Grande passion à Richard Anthony.



Le twist débarque à Paris en 1961 juste après les premiers groupes dont Les Chaussettes Noires avec Eddy Mitchell, suivi des Chats Sauvages avec Dick Rivers. La jeunesse en blousons de cuir noir et jeans siffle deux tubes (le mot est lâché...) : Daniella et Twist à St-Tropez... D'autres groupes de rock s'engouffreront dans la brèche.

Richard Anthony est encore le rockeur N°1 avec Fiche le camp Jack et un original français La leçon de twist. Johnny se hisse au niveau de ce dernier grâce à Viens danser le twist.

Frankie Jordan invite une jeune collégienne à Une panne d'essence : Sylvie Vartan.




La chanson traditionnelle résiste : Brel crée Le moribond qui va devenir tube planétaire, Brassens chante Dans l'eau de la claire fontaine, Serge Gainsbourg La chanson de Prévert, Bécaud Et maintenant, son plus gros tube mondial repris par Sinatra et Presley. Alain Barrière chante sa Cathy. Edith Piaf ne regrette rien,Dalida envoie 24 000 baisers et réclame la dernière danse pour elle.




Dernière édition par liliane le Dim 28 Juin - 9:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13167
Age : 67
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: LA MUSIQUE FRANCAISE DES ANNEES 1960   Dim 28 Juin - 9:27

1962




Richard Anthony roule pour la SNCF avec J'entends siffler le train,

Danyel Gérard revient de la guerre d'Algérie avec Le petit Gonzales.

Aznavour, déjà à l'écoute des jeunes, offre à Johnny Retiens la nuit devenu l' Idole des jeunes.

Claude François lance un twist raï avant le mot, puis triomphe avec Belles, belles, belles.

Henri Salvador rugit Le lion est mort ce soir tout en savourant Syracuse du poète Bernard Dimey.

Les non-yéyés vivent bien : Guy Béart adapte Que sont devenues les fleurs ?, Brel enchaîne les tubes : Le plat pays, Les Bourgeois, Madeleine, pendant que Montand déchaîne sa Chansonnette. Gainsbourg fait un succès jusqu'à Londres avec La Javanaise et devient l'auteur à la mode.

Nougaro sort un premier 25 cm truffé de tubes : Le cinéma, Une petite fille, Le jazz et la java.

Leny Escudéro, après Ballade à Sylvie, craque Pour une amourette.

Le chauffeur de taxi Pierre Péchin avec son Clair de lune à Maubeuge fait de cette petite ville une station touristique.

Le troubadour Aznavour chante Les comédiens et donne à Marcel Amont Le mexicain.

Petula Clark conduit son Chariot,

Françoise Hardy susurre Tous les garçons et les filles

et Sylvie Vartan importe le locomotion.




1963



Edgar Morin baptise les jeunes artistes aux onomatopées suggestives et répétitives : les yéyés. Nous sommes en 1963.

Les dérivés du twist ne se comptent plus : Madison, Surf, Hully Gully... Johnny tourne en Camargue à cheval Pour moi la vie va commencer.

On jette dans les pattes de Cloclo, Frank Alamo avec Reviens vite et oublie etMa biche.

Le yéyé d'Egypte fulmine et réagit avec Si j'avais un marteau.

Richard Anthony est baptisé « Tino Rossi du twist », pourtant : C'est ma fête et Tchin tchin sont des vrais tubes.

C'est la fin des groupes de rock, Dick et Eddy continuent en solo.

Les Surfs, des petits Malgaches,arrivent avec T'en va pas comme ça et Reviens vite et oublie.

Alain Barrière se positionne à nouveau avec Elle était si jolie.

Sylvie Vartan essaie de convaincre avec Si je chante

Pour Sheila l'école est finie

et Patricia Carli répand ses larmes avec Demain tu te maries.

Marie Laforêt refera Les vendanges de l'amour.

Jean Ferrat ose Nuit et brouillard et C'est beau la vie.

Le jeune Pied-Noir Enrico Macias chante la fraternité dont ses compatriotes ont tant besoin en ces temps de rapatriement : Enfants de tous pays.

Et comment vont les « croulants » (mot consacré à l'époque) ?

Salvador, sans l'accord de Mickey, lance Minnie petite souris. Aznavour se maintient au premier rang avec La mama, For me formidable... Pierre Perret impose sa jactance avec Le tord-boyaux.



Dernière édition par liliane le Dim 28 Juin - 9:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13167
Age : 67
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: LA MUSIQUE FRANCAISE DES ANNEES 1960   Dim 28 Juin - 9:39

LA MUSIQUE DES ANNEES 1960 EN FRANCE



1964






Après des années sautillantes d'adaptations à tout crin, on en revient à la mélodie française :

Alain Barrière lance sa plus importante création, Ma vie,

et on assiste à la percée d'un autre jeune auteur-compositeur-interprète, Adamo, qui assène : Tombe la neige, Vous permettez Monsieur, Les filles du bord de mer...

Les derniers groupes vocaux à résister restentLes Surfs avec A présent tu peux t'en aller.

Comment se reconvertissent les rockeurs ?
Johnny joue le mauvais garçon du Pénitencier,

Eddy le classieux crooner de Toujours un coin qui me rappelle,

Richard Anthony le contestataire d'Ecoute dans le vent de Dylan.

Danyel Gérard
passe au yéyé avec D'accord, d'accord.

Hugues Aufray commence à régner sur les colos avec Debout les gars.

Sylvie Vartan est la plus belle pour aller danser, Sheila n'oubliera jamais ses copains et France Gall fait son entrée avec Sacré Charlemagne.

Ferrat ouvre le marché des vacances d'été à La montagne.

Quant à Claude François, avec Donna, donna de Mort Shuman, il a du mal à éclipser le Allo Mai 38/37 de Frank Alamo.

Enrico Macias chante les vertus des merguez et de l'harissa avec Les filles de mon pays.

Claude Nougaro édite un second 25 cm avec Je suis sous.

Serge Gainsbourg lutte déjà contre le racisme avec Couleur café.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13167
Age : 67
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: LA MUSIQUE FRANCAISE DES ANNEES 1960   Dim 28 Juin - 9:48

LA MUSIQUE DES ANNEES 1960 EN FRANCE (Suite)

1965




Comme les disques anglo-saxons débarquent de plus en plus massivement en France en 1965, les Français doivent abandonner les adaptations en double emploi.

Le premier hippy français est le Centralien Antoine qui, dans Les élucubrations, veut mettre Johnny en cage.
Ce dernier épouse Sylvie et déclare la guerre aux chemises à fleurs. Claude François se reconvertit, un temps, dans le bruitage pour enfants : Le jouet extraordinaire,
et concurrence le Bip-Bip du fils du cinéaste Jules Dassin.
Adamo est numéro 1 des ventes avec Mes mains sur tes hanches,
avant que Christophe, Aline, et Hervé Vilard, Capri, ne décrochent les tubes de l'été.
Un jeune auteur-compositeur-interprète, Pascal Danel, s'allonge sur La plage aux romantiques pendant qu'un autre, Guy Marchand, ne croone pas encore sa Passionnata.

Michel Delpech fait son trou Chez Laurette. Claude Nougaro, vedette, n'en est pas moins papa de Cécile.
Un autre créateur venu du jazz, Nino Ferrer, après le succès d'estime de Pour oublier qu'on s'est aimés, compte un vrai hit bourré d'humour avec Les cornichons.
Sacha Distel se partage avec les Surfs Scandale dans la famille.
Sheila s'essaie au folklore américain et France Gall se transforme en poupée de cire, poupée de son.
Aznavour offre et reprend La Bohème à Georges Guétary,
Bécaud rend hommage à son éditeur dans Quand il est mort le poète,
Salvador continue à être l'amuseur public numéro 1 dans Le travail c'est la santé.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13167
Age : 67
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: LA MUSIQUE FRANCAISE DES ANNEES 1960   Dim 28 Juin - 9:53

LA MUSIQUE FRANCAISE DES ANNEES 60 (SUITE)

1966




En 1966, Johnny supporte mal la paternité et tente de se suicider, Noir c'est noir, avant de répondre à Antoine dans Cheveux longs et idées courtes.

Cloclo optimise son temps en adaptant la Tamla Motown, J'attendrai, jusqu'aux arrangements et aux danseuses : c'est la naissance des Claudettes.
L'humour british allant bien à Sacha Distel, il récidive avec Monsieur Cannibale et L'incendie à Rio.
Dans le comique plus travesti, il y a Salvador et Juanita banana ;
Dans le sourire potache, on trouve Pierre Perret et ses Jolies colonies de vacances.
Les colos ne lâchent pas non plus Hugues Aufray, ni sa Céline, ni son Stewball.
Quant aux étudiants, ils adorent un p'tit nouveau, Jacques Dutronc. Mini, mini, mini, Et moi, et moi, et moi, Les play-boys, Les cactus ouvrent le bal de ses tubes.
Nino Ferrer résiste avec Mirza. Delpech marque un deuxième point avec Inventaire 66,
Christophe avec Les marionnettes, Pascal Danel avec Les neiges du Kilimandjaro.
A Salut Les Copains, Adamo est chanteur N°1 avec Une mêche de cheveux,
Eddy Mitchell se maintient avec Société anonyme,

Mais c'est le fils d'un compositeur des années 50 qui crée la surprise : Michel Polnareff avec Love Me Please Love Me, L'amour avec toi, La poupée qui fait non. En quelques mois, il est sacré vedette...

Un autre débutant sort de l'anonymat, Michel Fugain avec Prends ta guitare. Nougaro crie son amour pour le jazz et Armstrong jusqu'à Sing Sing. Brel annonce qu'il arrête le tour de chant avec Ces gens-là. Pour Sheila C'est l'heure de la sortie et Bang Bang. Mireille Mathieu s'annonce avec son Credo.


Dernière édition par liliane le Dim 28 Juin - 9:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13167
Age : 67
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: LA MUSIQUE FRANCAISE DES ANNEES 1960   Dim 28 Juin - 9:58

LA MUSIQUE FRANCAISE DES ANNEES 60 (suite)

1967




En 1967, pour Claude François, c'est l'année de Comme d'habitude, que les Américains vont s'approprier via Anka, Sinatra et Presley.

Eric Charden, qui écrit pour Cloclo, fait son premier tube d'interprète avec Le monde est gris.
Après avoir raillé les hippies, Johnny retourne sa chemise à carreaux avec San Francisco. Il faut dire, qu'en France, c'est un raz-de-marée. Même Richard Anthony met des chemises à fleurs avec Aranjuez.
Michel Fugain rebelote avec Je n'aurai pas le temps qui marche outre-Manche.
Son copain, Michel Sardou, perce timidement avec Les Ricains.

Nicoletta connaît La Musique même si elle débute à peine,
Sandie Show
agite Un tout petit pantin, Sheila tourne la page Adios Amor,
pourMireille Mathieu c'est La dernière valse, Sylvie se contente de ses 2mn35 de bonheur et Petula clark s'approprie C'est ma chanson.

La star de l'année est sans aucun doute Joe Dassin qui impose ses Daltons, alors que l'humour de Nino Ferrer Le téléfon, de Dutronc J'aime les filles et de Perret Tonton Cristobal recueille toujours tous le suffrages.
Après Monty, un deuxième Français se met au rythm and blues, Herbert Léonard Quelque chose en moi tient mon cœur produit par Lee Hallyday. Eddy Mitchell joue de plus en plus la carte de la rock-ballade avec Alice.

Adamo, en pleine Guerre des Six Jours, ose Inch'Allah, un hymne à la paix.
Enrico Macias oublie un peu sa Méditerranée pour chanter Les gens du Nord.
Un rescapé de la route, Serge Lama, fait un succès d'estime avec Les ballons rouges.
Serge Reggiani, après 20 ans de cinéma, se met à la chanson avec la collaboration de Moustaki : Ma liberté, Sarah... Si Aznavour est un peu sec, Bécaud récidive avec L'important c'est la rose.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13167
Age : 67
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: LA MUSIQUE FRANCAISE DES ANNEES 1960   Dim 28 Juin - 10:05

LA MUSIQUE FRANCAISE DES ANNEES 60 (suite)

1968






La France de De Gaulle bascule dans la Révolution de 1968.

Le seul à la chanter est Claude Nougaro dans Paris Mai, les autres préfèrent s'expatrier, surtout en Italie.

Après Dominique, une deuxième chanson française, termine N°1 au Billboard : L'amour est bleu par l'Orchestre de Paul Mauriat.

Joe Dassin est N°1 avec La bande à Bonnot, Siffler sur la colline...

Polnareff a toujours une muse prolifique : Tous les bateaux..., Tout pour ma chérie...
Dutronc n'a pas non plus à se plaindre de Lanzmann : Il est 5 heures, Paris s'éveille.
Julien Clerc voit sa Cavalerie emballer les presses de sa maison de disques.
Serge Lama fait enfin un tube avec D'aventures en aventures.
Un jeune franco-américain, William Sheller, signe My Year Is A Day pour les Irrésistibles.
Jacques Brel, qui chante Vesoul, se lance dans la comédie musicale - Il adapte L'Homme de la Mancha.
Gilbert Bécaud chante la nature : Les cerisiers sont blancs.
Un jeune poète, Gérard Manset, dérange avec Animal on est mal,
Gilles Dreu arrive en Alouette
Serge Reggiani ose parler de l'amour malgré la différence d'âge : Il suffirait de presque rien.

C'est la mode rétro : Antoine Retourne sa veste et lui emboîte le pas. Ses Problèmes deviennent Les Charlots et parodient les tubes.
Sylvie Vartan du coup s'habille Comme un garçon, Sheila reste Une petite fille de français moyens. Perret éclate la France avec ses Cuisses de mouche, tandis que Georgette Plana nous raconte Riquita.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13167
Age : 67
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: LA MUSIQUE FRANCAISE DES ANNEES 1960   Dim 28 Juin - 10:09

LA MUSIQUE FRANCAISE DES ANNEES 60 (suite)

1969




Gérard Lenorman remplace Julien Clerc dans « Hair » en 1969. Ce dernier se consacre entièrement à La Californie.
Johnny Hallyday fait un retour fracassant avec Que je t'aime, la chanson de la maturité.
Pour Michel Delpech, c'est aussi un tube hippy avec Wight Is Wight.
Jacques Dutronc termine sa série humour et délire avec L'hôtesse de l'air.
Polnareff stoppe net toutes les rumeurs sur sa sexualité avec Je suis un homme.
Dassin croque Le petit pain au chocolat alors qu'il remonte Les Champs Elysées jusqu'à l'arc de triomphe.
Serge Lama s'impose comme le chanteur charnel avec C'est toujours comme ça la première fois.
Michel Sardou, après cinq ans, explose enfin avec Les bals populaires.
Georges Moustaki a le look adéquat pour Le métèque.

C'est le grand retour de Léo Ferré qui séduit les adolescents avec C'est extra.
Jean Ferrat, communiste assumé, ose Ma France dans l'Hexagone pompidolien.
Après Leclerc, Charlebois est le second Québécois à atterrir en France dans l'avion de Lindberg.
Gainsbourg change de partenaire, c'est avec Jane Birkin qu'il oblitère 69, année érotique, notamment avec Je t'aime, moi non plus, propulsé tube planétaire par une condamnation papale. Michel Legrand a fait de ses Moulins de mon cœur un standard international
. David-Alexandre Winter ouvre la voie aux néo-romantiques à voix avec Oh Lady Mary. Tout comme Jean-François Michaël et son Adieu jolie Candy.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA MUSIQUE FRANCAISE DES ANNEES 1960   

Revenir en haut Aller en bas
 
LA MUSIQUE FRANCAISE DES ANNEES 1960
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Actualité des Années 60
» DORIS (SM)
» CROIX DU SUD (DM)
» [La musique dans la Marine] Les fanfares des écoles...
» musique normande

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H A R M O N Y :: LA MUSIQUE ADOUCIT LES MOEURS :: TOUTE LA MUSIQUE QUE J'AIME.... :: LA CHANSON FRANCAISE :: LA FRANCOPHONIE-
Sauter vers: